N’avancez plus vos frais de santé grâce au tiers payant 

Découvrez comment faire pour ne plus avancer vos frais de santé en pharmacie ou lors de vos consultations grâce à la généralisation du tiers payant !

Le tiers payant est un système qui permet à un assuré social de ne pas avancer les frais de santé quand il se rend en pharmacie ou chez un professionnel.

Cette année, un vaste dispositif de généralisation du tiers payant vient d’être lancé. D’ici la fin de l’année, tous les assurés n’auront plus à avancer la part de la Sécurité Sociale, c’est elle qui versera l’argent directement aux professionnels de santé.

Qui peut déjà bénéficier du tiers payant ?

Avant la mise en place du système, il était déjà possible dans certaines situations de profiter du tiers payant :

  • Les bénéficiaires de la CMUC (Couverture Médicale Universelle Complémentaire)
  • Les bénéficiaires de l’ACS (Aide à la Complémentaire Santé)
  • Les bénéficiaires de l’AME (Aide Médicale aux Etrangers)
  • Les victimes d’un accident du travail, ou d’une maladie professionnelle
  • Les personnes hospitalisées dans un établissement conventionné par l’Assurance Maladie
  • Les mineurs de plus de 15 ans qui consultent un professionnel dans un but contraceptif

La généralisation du tiers payant

Depuis le 1er Janvier 2017, les personnes atteintes d’une affection longue durée (ALD) ou les femmes enceintes de plus de 6 mois peuvent profiter du tiers payant sur la part de la Sécurité Sociale. Cela concerne les consultations médicales, aussi bien auprès d’un généraliste que d’un spécialiste (sage-femme, infirmier, …).

Pour tous les autres assurés, il faudra attendre le 30 Novembre pour que le tiers payant s’applique d’office. A partir de cette date, une consultation chez le médecin généraliste coûtera au maximum 6,90€.

Cette somme correspond à la part de la complémentaire santé, qui peut choisir de pratiquer le tiers-payant ou non. Si vous possédez la carte de tiers payant de votre complémentaire santé, votre consultation ne vous coûtera rien !

Si vous ne l’avez pas, il peut être intéressant pour vous de la demander ou de chercher une mutuelle qui propose ce service. Avant cette date, les médecins ont le droit de choisir d’accepter ou non la pratique du tiers payant.

Remarque : La participation forfaitaire (1€ par consultation et 0,5€ par boîte de médicament) reste à la charge de l’assuré. Elle est simplement « avancée » par l’Assurance Maladie, mais sera récupérée plus tard.

Quelle marche à suivre pour en profiter ?

Pour bénéficier de cette généralisation du tiers payant, c’est très simple. Il vous suffira simplement de vous munir de votre carte vitale, et de la présenter à la fin de votre consultation.

Attention, il sera nécessaire que votre carte soit à jour. En effet, un changement de situation comme une grossesse vous donne de nouveaux droits comme nous l’avons vu, c’est donc très important.

Vous souhaitez mettre votre carte vitale à jour ? C’est très simple, il vous suffit de vous rendre à la Sécurité Sociale ou en pharmacie, la plupart d’entre elles possèdent une borne dédiée.

Pour finir mais surtout pour votre plaisir, nous vous proposons une infographie proposée par le cabinet Bonne Assurance. Elle reprend pour vous toutes les informations importantes ainsi que la marche à suivre pour profiter de ce nouveau dispositif :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.